Aller au contenu

TÉLÉCHARGER ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF


Brin de Culture! Site de partage gratuit des livres numériques (PDF et EPUB). 25 avr. x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue fois. ELIF SHAFAK SOUFI, MON AMOUR Traduit de l'anglais (Turquie). Télécharger Soufi Mon Amour en PDF gratuit | Télécharger vos LIVRES en Soufi mon amour - Elif Shafak - Babelio Soufi Mon Amour, Meilleur Roman, Livre.

Nom: elif shafak soufi mon amour pdf
Format:Fichier D’archive
Version:Dernière
Licence:Libre!
Système d’exploitation: MacOS. Android. iOS. Windows XP/7/10.
Taille:16.67 Megabytes


TÉLÉCHARGER ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF

Il y a des guerriers autour de la maison, cheval sur des selles ornes de plaques d'argent. Tu vas le tuer. Je me suis rassis, assez nerveux. J'ai donc port la lettre la madrasa, o j'ai pay un lve pour me la lire. Comment t'expliques tous ces cris, alors? Quand quelqu'un dit du mal de Dieu, il dit du mal de lui-mme , affirmai-je. T'as de quoi payer? Une jeune femme aux cheveux chtains, ses pieds nus orns de tatouages noirs, un chle rouge brod enveloppant ses paules. Zahara vit Amsterdam avec ses livres, ses chats et ses tortues, quand il ne voyage pas autour du monde.

25 avr. x.x. La présente page de téléchargement du fichier a été vue fois. ELIF SHAFAK SOUFI, MON AMOUR Traduit de l'anglais (Turquie). Télécharger Soufi Mon Amour en PDF gratuit | Télécharger vos LIVRES en Soufi mon amour - Elif Shafak - Babelio Soufi Mon Amour, Meilleur Roman, Livre. ELIF SHAFAK SOUFI, MON AMOUR Traduit de l'anglais (Turquie) par Tandis qu'il parle, la voix du prédicateur s'élève et enfle comme un torrent de. 10 févr. Télécharger Soufi Mon Amour de Elif Shafak en PDF gratuitement et en un seul clic. Un très beau roman. Je vous le recommande. Après quarante ans d'une vie confortable, sans éclat ni passion, Ella n'imaginait pas un jour changer sa destinée. Engagée comme lectrice.

On dit qu'entre se perdre en Dieu et perdre l'esprit, il n'y a qu'un fil. Deux serveurs apparurent, chargs d'un norme pla- teau avec les mets du jour : chvre grille, poisson sch et sal, mouton pic, galettes de bl, pois chiches aux boulettes de viande, soupe de lentilles la graisse de queue de mouton.

Ils firent le tour de la salle pour tout distribuer, emplissant l'air d'odeurs d'oignon, d'ail et d'pices.

Quand ils s'arrtrent ma table, je pris un bol de soupe fumant et du pain noir. T'as de quoi payer? Non, mais permets-moi de proposer un change : pour payer le gte et le couvert, je pourrais interprter tes rves. Il rpondit par un rire ironique, les poings sur les hanches. Tu viens de me dire que tu ne rves jamais.

C'est vrai. Je sais interprter les rves alors que je ne fais pas de rves. Je devrais te jeter dehors! Je t'ai dj donn mon avis : vous les derviches, vous tes cingls, cracha l'aubergiste.

Je vais te donner quelques petits conseils. Je ne sais pas quel ge tu as, mais je suis certain que tu as pri suffisamment pour les deux mondes. Trouve-toi une gentille femme et installe-toi. Aie des enfants. A quoi a sert de parcourir le monde, quand on trouve partout la mme misre?

Crois-moi : il n'y a rien de neuf sur cette terre.

J'ai des clients qui viennent des quatre coins du monde. Au bout de quelques verres, ils racontent tous les mmes histoires. Les hommes sont les mmes partout.

Mme nourriture, mme boisson, mmes vieilles fou- taises. Je ne cherche pas quelque chose de diffrent. Je cherche Dieu. Ma qute est celle de Dieu. Dieu a quitt ces lieux! Et on ne sait pas quand II va revenir. Mon cur papillonna contre mes ctes en entendant cela. Quand quelqu'un dit du mal de Dieu, il dit du mal de lui-mme , affirmai-je. Un curieux sourire en biais dforma la bouche de l'aubergiste. Sur son visage, je lus de l'amertume, de l'indignation et quelque chose qui ressemblait une blessure purile.

Dieu ne dit-il pas : Je suis plus proche de toi que ta veine jugulaire? Dieu n'est pas quelque part, trs haut, dans le ciel. Il est en chacun de nous. C'est pourquoi jamais II ne nous abandonne. Com- ment pourrait-Il s'abandonner Lui-mme? Mais II nous abandonne bien! Si Dieu est l et ne bouge pas le petit doigt quand nous souffrons le martyre, qu'est-ce que cela nous dit sur Lui? C'est la premire Rgle, mon frre : La manire dont tu vois Dieu est le reflet direct de celle dont tu te vois.

Si Dieu fait venir surtout de la peur et des reproches Vesprit, cela signifie qu'il y a trop de peur et de culpabilit en nous.

ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF

Si nous voyons Dieu plein d'amour et de compas- sion, c'est ainsi que nous sommes. L'aubergiste me contra immdiatement, mais je vis bien que mes paroles l'avaient surpris. En quoi est-ce diffrent de dire que Dieu est un pur produit de notre imagination? Je ne comprends pas. Mais ma rponse fut interrompue par une dispute qui clata au fond de la salle.

C'taient deux brutes qui se lanaient la tte des insultes d'ivrognes. Laissant libre cours leur violence, elles commenaient terro- riser les autres clients, leur volant de la nourriture dans leurs cuelles, buvant dans leurs coupes et, si 47 quelqu'un protestait, elles se moquaient de lui comme deux vilains gamins de la maktab. Quelqu'un devrait s'occuper de ces trouble-fte, tu ne trouves pas?

Observe le professionnel! Il bondit l'autre bout de la salle, arracha un des ivrognes de son sige et lui assna un coup de poing en pleine figure. L'homme ne devait pas du tout s'y attendre, car il s'effondra par terre comme un sac vide. Un soupir peine audible passa ses lvres, mais part a, il ne produisit aucun son.

L'autre homme, plus fort, rpliqua farouchement, mais il ne fallut gure de temps l'aubergiste pour le terrasser, lui aussi. Aprs un coup de pied dans les ctes, il crasa une main du client importun et nous entendmes tous le craquement des os qui se brisaient sous la lourde botte. Tu vas le tuer. Est-ce cela que tu veux? En tant que soufi, j'avais jur de protger la vie et de ne pas faire de mal. Dans ce monde d'illusions, tant de gens taient prts se battre sans raison et tant d'autres trouvaient une bonne raison de se battre i Le souf ne devait pas se battre, mme s'il avait une raison valable.

Ne pouvant en aucun cas recourir la violence, je me jetai, comme un coussin, entre l'aubergiste et le client, pour les sparer. Tu restes en dehors de a, derviche, ou je te mets la pte toi aussi! Mais nous savions tous deux qu'il n'en ferait rien.

Une minute plus tard, quand les petits serveurs aid- rent les deux clients se relever, l'un avait un doigt cass et l'autre le nez. Il y avait du sang partout. Un silence inquiet s'abattit sur la salle. Fier de la crainte admirative qu'il inspirait, l'auber- giste me toisa longuement. Quand il reprit la parole, 48 on aurait dit qu'il s'adressait tous les prsents tant sa voix s'enfla, rauque, comme un oiseau de proie qui se vante en plein ciel. Tu vois, derviche, a n'a pas toujours t comme a.

La violence, c'tait pas mon lment, mais elle l'est devenue. Dieu nous oublie, nous, le petit peuple, et c'est nous de nous endurcir et de faire la justice.

La prochaine fois que tu Lui parles, dis-le-Lui. Qu'il sache que, quand II abandonne ses agneaux, ils ne se conten- tent pas d'attendre d'tre massacrs. Ils se transfor- ment en loups. Tu te trompes, dis-je avec un haussement d'paules en me dirigeant vers la porte Est-ce que j'ai tort, quand je dis que l'agneau que j'tais s'est transform en loup? Non, a, c'est vrai. Je vois bien que tu es devenu un loup.

Mais tu as tort de dire que tu fais justice. J'en ai pas fini avec toi. En change de ton repas et de ton lit, tu devais interprter mes rves. Je vais faire mieux encore : je vais lire les lignes de ta main. Je me retournai et m'approchai de lui en le fixant droit dans ses yeux brlants de colre. Instinctivement mfiant, il perdit de son aplomb. Pourtant, quand je pris sa main droite et en tournai la paume vers moi, il ne me repoussa pas.

J'inspectai les lignes que je trouvai profondes, haches, traant des chemins ingaux. Peu peu, les couleurs de son aura m'apparurent : un brun rouille et un bleu si ple qu'il tait presque gris.

Son nergie spirituelle tait creuse au centre et amincie sur les bords, comme si elle n'avait plus la force de se dfendre contre le monde extrieur. Tout au fond, cet homme n'tait pas plus en vie qu'une plante tiole.

ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF

Afin de compenser sa perte d'nergie spirituelle, il avait renforc son nergie physique, qu'il utilisait l'excs. Une jeune femme aux cheveux chtains, ses pieds nus orns de tatouages noirs, un chle rouge brod enveloppant ses paules. Tu as perdu un tre cher , dis-je en prenant sa main gauche dans les miennes.

Elle a les seins gonfls et le ventre si norme qu'il semble sur le point de se dchirer. Elle est pige dans une hutte en feu. Il y a des guerriers autour de la maison, cheval sur des selles ornes de plaques d'argent. Odeur cre du foin et de la chair humaine brls. Des cavaliers mongols, leur nez large aplati, leur cou pais et court, leur cur dur comme la pierre. La puissante arme de Gengis Khan.

Tu as perdu deux tre chers, corrigeai-je. Ta femme portait ton premier enfant. Ses sourcils se froncrent, ses yeux se fixrent sur ses bottes en cuir et ses lvres se serrrent, faisant de son visage une carte indchiffrable. Soudain, il eut l'air tel- lement plus vieux! Je sais que a ne te consolera pas, mais je pense qu'il y a une chose que tu devrais savoir : ce ne sont pas les flammes ni la fume qui l'ont tue.

C'est une poutre du plafond qui s'est abattue sur sa tte. Elle est morte sur le coup, sans souffrir. Tu as toujours cru qu'elle avait terriblement souffert, mais a n'a pas du tout t le cas. L'aubergiste se frotta le front, cras sous un poids que lui seul pouvait comprendre. D'une voix rauque, il demanda : Tu t'en es voulu de ne pas lui avoir donn des funrailles dignes d'elle, continuai-je sans prter atten- tion sa question. Tu la vois toujours dans tes rves 50 en train de s'extraire du foss o elle a t enterre.

Mais ton esprit te joue des tours. En vrit, ta femme et ton fils vont trs bien tous les deux, ils voyagent dans l'infini, libres comme des tincelles de lumire. Puis j'ajoutai, pesant chaque mot : Tu peux rede- venir un agneau, car il est encore en toi.

Il arracha sa main de la mienne comme s'il venait de la poser sur un pole brlant. Je ne t'aime pas, der- viche.

Soufi, mon amour

Je vais te laisser dormir ici ce soir, mais veille partir tt demain matin. Je ne veux plus te revoir par ici. C'est toujours la mme chose. Quand on dit la vrit, on vous dteste. Plus vous parlez d'amour, plus on vous hait. Était-ce ainsi que ses enfants la voyaient? Et son mari aussi? Qu'en était-il des amis, des voisins? Elle eut soudain 22 le sentiment que tout le monde la prenait en pitié, et ce fut si douloureux qu'elle en retint sa respiration.

Jeannette adressa un sourire narquois à sa mère, repoussa sa chaise, jeta sa serviette sur la table et sortit de la cuisine. La tante Esther partit à son tour en marmonnant quelque excuse. Elle mâchonnait farouchement sa dernière pastille contre les brûlures d'estomac.

David et Ella restèrent seuls à table, un malaise occupant l'espace entre eux. Cela peinait Ella de devoir affronter ce vide, dont ils savaient tous deux qu'il n'avait rien à voir avec Jeannette ni un autre de leurs enfants.

David saisit la fourchette qu'il avait posée et l'inspecta un moment. Ce n'est pas ce que j'ai voulu dire. Je te croyais amoureuse de moi, quand on s'est mariés.

Quand avait-elle cessé de l'aimer? Elle ne s'était jamais posé la question. Elle voulut répondre mais se trouva à court tant de volonté que de mots. Tout 23 au fond d'elle, elle savait qu'ils auraient dû se concentrer sur eux et non sur leurs enfants. Mais ils avaient choisi de continuer ce qu'ils faisaient le mieux : laisser les jours passer, la routine prendre le dessus et le temps s'écouler dans son inévitable torpeur. Elle se mit à pleurer, incapable de retenir cette tristesse permanente qui, sans qu'elle en prenne conscience, avait fini par faire partie d'elle-même.

David détourna son visage angoissé. Ils savaient tous deux qu'il détestait autant la voir pleurer qu'elle détestait pleurer devant lui. Par chance, le téléphone sonna. Oui, elle est là. Ne quittez pas! Désolée de vous déranger pendant le week-end, gazouilla une jeune femme, mais hier, Steve voulait que je prenne de vos nouvelles et j'ai oublié. Avez-vous commencé à travailler sur le manuscrit? Son premier travail à l'agence littéraire était de lire un roman d'un auteur européen inconnu.

On attendait d'elle qu'elle rédige un rapport détaillé. Michelle, ambitieuse et déterminée, n'était pas le genre de personne qu'Ella voulait se mettre à dos dès son premier travail. Comment c'est? C'est très Mais Michelle était d'humeur sérieuse. Je crois qu'il faut vous y mettre. Ça pourrait vous prendre plus longtemps que vous ne croyez, d'écrire un rapport de lecture sur un tel roman. Ella l'imagina en train de jongler simultanément avec plusieurs tâches : parler à un collègue, vérifier son courrier électronique, lire une critique d'un de ses auteurs, prendre une bouchée de son sandwich thon-salade et se vernir les ongles - le tout en lui parlant au téléphone.

C'est de la folie ici. Il faut que je vous laisse. N'oubliez pas que vous devez rendre votre copie dans trois semaines. Je ne serai pas en retard. Au début, elle avait été enthousiaste et confiante, tout excitée d'être la première à lire un roman inédit d'un auteur inconnu, de jouer un rôle, aussi minime soit-il, dans leur destin, mais elle n'était plus certaine de pouvoir se concentrer sur un sujet aussi étranger à sa vie réelle que le soufisme ni sur une époque aussi lointaine que le XIIIE siècle.

Michelle dut déceler son hésitation.

Titres liés

Je veux dire que Rûmi et tout ce qui l'entoure m'intéressent beaucoup, mais ce sujet m'est étranger. Peut-être pourriez-vous me confier un autre texte Vous croyez mieux aborder des livres dont vous savez quelque chose?

Pas du tout! Ce n'est pas parce que nous vivons ici que nous ne pouvons éditer que des romans qui se passent dans le Massachusetts! Immédiatement, elle se rendit compte qu'elle avait prononcé cette phrase bien trop souvent, cet aprèsmidi. Elle regarda son mari pour voir si lui aussi l'avait remarqué.

Mais l'expression de David était difficile à déchiffrer. Ça fait partie du boulot. Tous deux figureront dans l'Histoire comme des priodes d'affrontements religieux, d'incompr- hensions culturelles, o le sentiment gnral d'inscurit et 29 la peur de l'Autre furent sans prcdent. Soudain, le vent souffla dans sa direction, frais, fort, dispersant les feuilles sur la terrasse.

ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF

La beaut du coucher de soleil driva vers l'horizon l'ouest et l'air parut terne, sans joie. Parce que l'amour est l'essence mme, le but de la vie.

Comme Rmi nous le rappelle, il frappe tout le monde, y compris ceux qui le fuient, y compris ceux qui utilisent le mot romantique pour marquer leur rprobation.

Ella fut aussi bouleverse que si elle avait lu : L'amour frappe tout le monde, y compris une femme au foyer entre deux ges Northampton, une certaine Ella Rubinsteim Son instinct lui ordonnait de poser ce manuscrit, de rentrer dans la maison et d'appeler Michelle pour lui dire qu'elle ne pourrait en aucun cas crire un rapport de lecture sur ce roman. Au contraire, elle prit une profonde inspiration et tourna la page, puis commena sa lecture. Le point en dessous du B recle tout l'univers Le Mathnawi commence par un B, Comme tous les chapitres de ce roman.

A l'est, les armes mon- goles, fort disciplines, gagnrent rapidement des terri- toires grce au gnie militaire de Gengis Khan. Entre ces deux ples, les diverses tribus turques s'affrontaient tan- dis que les Byzantins tentaient de rcuprer leurs terres, leurs richesses et leur puissance perdues. Ce fut un temps de chaos sans prcdent : les chrtiens combattaient les chrtiens, les chrtiens combattaient les musulmans et les musulmans combattaient les musulmans.

The Forty Rules of Love: A Novel of Rumi - MALIK MUHAMMAD

O que l'on se tourne, ce n'tait qu'hostilit et angoisse, et une peur immense de ce qui risquait de se produire. Au milieu de ce chaos vivait un rudit musulman dis- tingu, appel Jalal al-Din Rmi. Surnomm Mawln - Notre Matre - par de nombreuses personnes, il avait des milliers de disciples et d'admirateurs dans toute la rgion et au-del, car il tait considr comme un phare par tous les musulmans. En , Rmi fit la connaissance de Shams - un der- viche errant aux manires peu conventionnelles et aux 33 dclarations hrtiques.

Leur rencontre bouleversa leurs deux vies. Elle marqua aussi le dbut d'une amiti solide et unique que les soufs des sicles venir comparrent l'union de deux ocans. Grce ce compagnon excep- tionnel, Rmi passa du religieux moyen qu'il tait un mystique engag, un pote passionn, un avocat de l'amour : il fut aussi l'initiateur de la danse d'extase des derviches tourneurs, et il osa se librer de toutes les rgles conventionnelles.

A une poque de profond fanatisme et de heurts violents, il prna la spiritualit universelle, ouvrant sa porte des gens de tous horizons. Au lieu d'un jihad orient vers l'extrieur - dfini comme la guerre contre les infidles et men par de nombreux musul- mans, l'poque comme aujourd'hui -, Rmi plaidait pour un jihad orient vers l'intrieur, dont le but tait de lutter contre son propre ego, son nafs, et de le vaincre.

Tout le monde n'accueillit pourtant pas favorablement ses ides, de mme que tout le monde n'ouvre pas son cur l'amour. Le lien spirituel puissant entre Shams et Rmi devint la cible de rumeurs, de calomnies et d'attaques. Ils furent incompris, envis, rabaisss et fina- lement trahis par leurs proches. Trois ans aprs leur ren- contre, ils furent tragiquement spars.

Mais l'histoire ne s'arrta pas l. En vrit, elle n'eut pas de fin.

ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF

Presque huit sicles plus tard, les esprits de Shams et de Rmi sont encore vivants. Ils tournoient parmi nous Pourtant, ses yeux me suivent o que j'aille, brillants, fascinants, comme deux toiles noires suspendues, menaantes, dans le ciel au-dessus de moi.

Je suis venu Alexandrie dans l'espoir, si je m'loignais suffisamment, de pouvoir chapper ce souvenir poignant et arrter le gmissement qui rsonne en moi, le tout dernier cri qu'il a pouss avant que son visage ne se vide de son sang, que ses yeux s'exorbitent et que sa gorge soit serre par une inspiration interrompue - l'adieu d'un homme poi- gnard.

ELIF SHAFAK SOUFI MON AMOUR PDF

Le hurlement d'un loup pris au pige. Quand on tue quelqu'un, cette personne transmet J'appelle a la maldic- tion de la victime. Les gens qui me voient dans la rue n'ont aucun moyen de le savoir, mais je porte en moi les traces de tous les hommes que j'ai tus. Je les porte autour du cou en colliers invisibles, je sens leur prsence contre ma peau, oppressante, lourde. Si inconfortable que ce soit, je me suis habitu vivre avec ce fardeau et je l'ai accept 35 comme une part de mon travail.

Depuis que Can a tu Abel, en chaque meurtrier respire l'homme qu'il a assas- sin, je le sais. Cela ne me trouble pas. Plus maintenant. Mais pourquoi donc ai-je t aussi secou par ce dernier contrat? Tout tait diffrent, cette fois, ds le dpart. Prenons, par exemple, la manire dont j'ai trouv ce travail. Ou devrais-je dire plutt : la manire dont il m'a trouv. Au dbut du printemps , je travaillais pour la tenancire d'un bordel de Konya, une hermaphrodite clbre pour ses colres et sa rage.

Ma tche consistait maintenir les putes sous son contrle et intimider les clients qui se comportaient mal. Je me souviens trs bien de ce jour. Je pourchassais une pute qui venait de s'chapper du bordel pour trouver Dieu. Une superbe jeune femme, le genre qui me brisait le cur parce que, lorsque je la trouverais, j'allais lui ab- mer le visage tel point qu'aucun homme ne voudrait plus jamais la regarder.

J'tais sur le point d'attraper cette idiote quand j'ai trouv une lettre mystrieuse sur le pas de ma porte. Je n'avais jamais appris lire. J'ai donc port la lettre la madrasa, o j'ai pay un lve pour me la lire.

elif shafak soufi, mon amour

C'tait une lettre anonyme, signe quelques vrais croyants. Elle disait : Nous avons appris d'une source fiable d'o vous venez et qui vous tes vraiment : un ancien membre des Assassins!

Nous savons aussi qu'aprs la mort de Hassan Sabbah et l'incarcration de vos chefs, l'ordre n'est plus ce qu'il tait. Vous tes venu Konya pour fuir les perscutions, et vous vivez dguis depuis. La lettre disait qu'on avait un besoin urgent de mes services pour une affaire de la plus haute importance. On m'assurait un paiement qui me satisferait.

Si cela m'int- ressait, je devais me rendre dans une taverne bien connue, le soir mme, la nuit. Une fois arriv, je devais m'asseoir la table la plus proche de la fentre, dos la 36 porte, tte baisse, les yeux au sol. L o les personnes dsireuses de m'embaucher ne tarderaient pas me rejoindre. Elles me donneraient toutes les informations ncessaires. Ni leur arrive ni leur dpart ni aucun moment de notre conversation, je ne pourrais lever la tte et les regarder. Une lettre bien curieuse.

Mais n'tais-je pas habitu aux dsirs fantasques de mes clients? Au fil des ans, toutes sortes de gens m'avaient engag, et la majorit d'entre eux souhaitaient ne pas divulguer leur nom. L'exprience m'avait appris que, le plus souvent, plus le client dsirait cacher son identit, plus il tait proche de sa victime, mais cela ne me regardait pas. Ma tche tait de tuer. Pas de m'interroger sur les raisons ayant conduit mon contrat. Depuis que j'avais quitt Alamut, des annes plus tt, c'tait la vie que j'avais choisie.

De toute faon, je posais rarement des questions. Pourquoi l'aurais-je fait? La plupart des gens que je connais veulent se dbarrasser d'au moins une personne. Le fait qu'ils ne passent pas l'acte ne signifie pas nces- sairement qu'ils n'prouvent pas le dsir de tuer.

En fait, tout le monde a en soi le pouvoir de tuer, un jour. Les gens ne le comprennent pas avant que a leur arrive. Ils se croient incapables d'un meurtre.

Mais c'est juste une affaire de concours de circonstances. Il arrive qu'un simple geste suffise enflammer leur humeur. Un malen- tendu dlibr, une querelle propos d'une broutille ou le fait de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment peut entraner une bouffe destructrice chez des gens qui, par ailleurs, sont des personnes de qualit. N'importe qui peut tuer.

Mais n'importe qui ne peut pas tuer un tranger de sang-froid. C'est l que j'intervenais. Je faisais le sale boulot des autres. De cette manire, les 37 humains pouvaient craindre, maudire et har l'ange, et II gardait les mains propres, un nom sans tache.

Ce n'tait pas juste pour l'Ange. Le monde n'est pas clbre pour sa justice, n'est-ce pas? Quand le soir est tomb, je me suis rendu la taverne. La table prs de la fentre tait occupe par un homme balafr apparemment profondment endormi. J'ai eu envie de le rveiller et de lui demander d'aller ailleurs, mais on ne peut jamais prvoir les ractions des ivrognes, et je devais veiller ne pas trop attirer l'attention.

J'ai donc choisi une autre table, face la fentre. Avant peu, deux hommes sont arrivs. Ils se sont assis mes cts, pour ne pas me montrer leur visage. Je n'avais de toute faon pas besoin de les regarder pour savoir combien ils taient jeunes et peu prpars ce qu'ils allaient entreprendre. On vous a chaudement recommand, a murmur l'un d'un ton plus nerveux que prudent.

On nous a assur que vous tiez le meilleur. La manire dont il avait dit a m'a amus, mais j'ai retenu un sourire. Je me rendais compte que je les effrayais, ce qui tait une bonne chose. S'ils avaient suf- fisamment peur de moi, ils n'oseraient pas me faire de mal. Oui, je suis le meilleur, ai-je rpondu. C'est pour a qu'on m'appelle Tte de Chacal. Je n'ai jamais fait dfaut un client, quelle que soit la difficult de la tche. Tant mieux. Parce que la tche risque de ne pas tre facile.

Vous comprenez, a dit l'autre, il s'agit d'un homme qui s'est fait bien trop d'ennemis. Depuis qu'il est arriv en ville, il n'a caus que des problmes. Nous l'avons mis en garde plusieurs fois, mais il ne nous prte aucune attention. Je dirais mme qu'il est devenu plus querelleur encore. Il ne nous laisse pas le choix. Chaque fois, le client tentait de s'expliquer avant de proposer le march, comme si mon approbation pouvait attnuer la gravit de ce qu'ils taient sur le point de commettre.

Je vois trs bien. Dites-moi, de qui s'agit-il? Rticents l'ide de me donner un nom, ils m'en firent une vague description. C'est un hrtique qui n'a rien voir avec l'islam. Un homme incontrlable qui pratique le sacrilge et le blas- phme. Un derviche extrmement particulier.